Selon notre président,  le système de formation actuel n’est « Pas à la hauteur des enjeux de notre temps et des attentes des citoyens ». Il a donc décidé de mettre en place plusieurs mesures pour pouvoir améliorer la situation. Quelles sont-elles ?

Augmentation du nombre de formation

augmentation formation

L’un des projets majeur d’Emmanuel Macron durant sa campagne était donc de lancer un grand plan de formation. 15 milliards de budget pour 1 millions de jeunes sans qualification et 1 millions de demandeurs d’emploi. Par cette réforme, Macron souhaite ne pas limiter les formations à celles qui sont certifiantes et s’ouvrir aux moins qualifiés.

Basculement de la totalité de la contribution unique des entreprises sur le CPF
macron

Le président ne s’est pas arrêté là. Il souhaite aussi réformer le CPF car son «  projet s’attaque aux trois défis de la formation professionnelle : inégalité, inefficacité et complexité ». Ainsi, il souhaite faire basculer l’ensemble de la contribution de 1% de la masse salariale que payent les entreprises vers le CPF (contre 0,2% actuellement).

Autre nouveauté, le CPF ne sera plus crédité en point comme à présent mais en euros. Cette méthode permettra de simplifier les démarches et de clarifier la valeur des formations.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le CPF, n’hésitez pas à consulter notre article “Se former tout au long de sa vie avec le CPF !

Emmanuel Macron avait présenté ce programme avant son élection. Il semble vouloir l’appliquer et l’a inscrit sur son planning pour début 2018, il donnera certainement plus de précisions à ce moment. Il s’est cependant déjà exprimé publiquement au sujet des budgets consacrés aux jeunes et aux chômeurs pour la formation : ils sont maintenus.

Si vous souhaitez des conseils personnalisés, CounCelling est présent pour vous accompagner.

N’hésitez pas à découvrir toutes nos offres dont une formation pour manager une équipe de proximité et un accompagnement VAE.