Nous avons tous un style de musique préféré. Que ce soit le rock, le rap, le jazz ou même “ce qui vient”, nous apprécions écouter de la musique. De même, nous avons tous déjà vu quelqu’un travailler avec de la musique dans les oreilles. De prime abord, allier musique et travail n’est pourtant pas conseillé. Mais des chercheurs se sont intéressés à la problématique. Alors musique et concentration font-elles bon ménage ?

écouteur de musique sur un cachier

La musique est notre alliée

Tout d’abord, il faut commencer par vous avouer la vérité : oui, la musique parasite la concentration. Mais pourquoi avoir mis ce titre alors ? Parce que ce n’est pas tant la musique que les paroles qui perturbe notre cerveau. En effet, pour toutes les tâches que nous réalisons, nous avons une “petite voix dans notre tête” qui nous accompagne pour lire, se répéter des informations… Et si nous couplons cette voix avec les paroles d’une musique, notre cerveau ne peut suivre la cadence des deux informations. En revanche, il a été prouvé que la musique favorise la mémorisation. Son caractère répétitif nous permet d’enregistrer des informations dans une chanson. Également, la musique va nous permettre de nous isoler du bruit extérieur et donc nous concentrer sur nous-même et ce que nous avons à faire.

Un autre aspect positif de la musique, elle vous permet de réduire le stress et la fatigue en même temps. Comment ? C’est très simple. La musique que vous écoutez (quand vous la choisissez), est une musique qui vous plaît. Cette musique libère de la dopamine dans votre cerveau. La dopamine, c’est “la molécule du bonheur”, c’est elle qui est responsable du circuit de récompense et qui fait que vous êtes heureux. Ainsi, grâce à cette dopamine, vous êtes plus efficace et êtes capable de réaliser des actions très répétitives.

Quelle type de musique ?

Nous avons donc identifié que la musique peut être un bon moyen pour se concentrer. Mais est-ce que toutes les musiques sont bonnes pour se concentrer ? La réponse est non… et oui.

Le point de départ d’une bonne chanson, c’est qu’elle vous plaît. Plus une musique vous plaît et plus vous libérerez de la dopamine. Ensuite, c’est là que le choix va se réduire. Il faut que vous choisissez une musique en fonction de votre activité. Si l’activité que vous allez faire demande des capacités intellectuelles, alors privilégiez les musiques instrumentales. En revanche, pour une activité plus répétitives qui ne demandent pas d’utiliser votre cerveau, vous pouvez prendre des musiques avec paroles. Cependant attention à un point : une musique excitante nous boostera pendant un temps, avant de nous épuiser petit à petit.

N’hésitez pas à découvrir nos bilans de compétences à distance et le mode d’emploi afin de manager une équipe inter-culturelle efficacement.