L’agilité est aujourd’hui indispensable. Ne perdons plus de temps à élaborer des stratégies qui seront déjà obsolètes au moment d’être mises en œuvre. Au contraire, soyons agiles, proactif, à l’affût du possible. Nous devons développer rapidement des stratégies qui puissent être testées et adaptées au plus vite aux nouveaux changements. Il serait bien utile de développer un indicateur d’agilité. Mais avant tout cela, il serait sans doute bon de rappeler ce qu’est la méthode agile !

Définition de la méthode agile

Avant toute chose, il n’y a pas UNE méthode agile, mais bien une multitude. En effet ces méthodes sont davantage une façon de penser.  Les méthodes agiles sont itérative et incrémentale, menées dans un esprit collaboratif, avec juste ce qu’il faut de formalisme. Elles conviennent parfaitement à la réalisation d’un produit de haute qualité prenant en compte l’évolution des besoins du client par exemple.

Pour être plus clair les principes de ces méthodes sont :

Zoom sur une des méthodes agiles : le SCRUM

Pourquoi traiter de Scrum en particulier ? Tout simplement parce que Scrum est de très loin la méthodologie la plus utilisée parmi les méthodes agiles existantes. Elle est donc la plus éprouvée, documentée et supportée. Livres, blogs, formations, vidéos, associations, conférences traitant de Scrum ne manquent pas et bon nombre de ces ressources sont accessibles gratuitement. On pourrait pratiquement parler d’un standard Agile. Un autre atout important : Scrum est simple à comprendre. Sa maîtrise est en revanche difficile.

Scrum est considéré comme un cadre ou « framework » de gestion de projet. Ce cadre est constitué d’une définition des rôles, de réunions et d’artefacts.

Scrum définit 3 rôles :

Si vous souhaitez aller plus loin sur cette méthode, Councelling est présent pour vous écouter et vous accompagner.

Si vous souhaitez des conseils personnalisés, CounCelling est présent pour vous accompagner.

N’hésitez pas à découvrir toutes nos formations éligibles au CPF.