Lorsque les marchés évoluent sans cesse, pour rester au niveau, il est nécessaire que vos collaborateurs puissent développer leurs compétences. C’est pourquoi la loi sur la formation met en place l’entretien professionnel, afin  d’assurer le développement professionnel et humain de vos salariés.

Une obligation légale

Depuis les réglementations légales de 2003 et 2004, l’entretien professionnel est obligatoire et s’adresse à tous les salariés ayant au moins deux ans d’ancienneté dans l’entreprise. Tous les 2 ans, cet entretien doit se dérouler entre le salarié et un responsable, le plus souvent un manager, ou un dirigeant pour les TPE. Si l’entretien professionnel est étroitement lié à la formation, il a aussi pour but de définir un véritable projet professionnel pour le salarié en accord avec ses souhaits d’évolution.

Déroulement de l’entretien professionnel

Les avantages de l’entretien professionnel

Ce dispositif permet au salarié d’être actif dans son évolution et de pouvoir se positionner vis à vis de ses acquis. C’est aussi un moyen de maintenir l’employabilité du salarié, aussi bien sur le marché interne qu’externe, en assurant le développement de ses compétences et de sa valeur professionnelle. On peut aussi ajouter comme avantage la relation de confiance qui peut alors se créer entre le collaborateur et sa direction.

Précautions à prendre

Cet entretien professionnel s’inscrit dans une véritable relation à double sens, attention donc à ne pas imposer une décision contradictoire aux volontés du collaborateur. Attention également à ne pas confondre l’entretien professionnel et l’entretien annuel d’appréciation, ce dernier est destiné à évaluer la performance d’un collaborateur.

Si vous souhaitez des conseils plus personnalisés, CounCelling est présent pour vous accompagner.

N’hésitez pas à découvrir toutes nos offres dont des formations en gestion de conflits en entreprise.