Financements OPCO et FNE

Que l’on soit salarié, demandeur d’emploi ou indépendant, il est important de construire un véritable plan de formation. En effet, les carrières au sein d’une même entreprise se font de plus en plus rares. Et la reconversion professionnelle est devenue monnaie courante pour de nombreux salariés (surtout en période de crise).

Voici le point sur les financements de l’OPCO et du FNE, des possibilités de financer votre formation autrement que par le CPF

Tout savoir sur les OPCO

Auparavant OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréées), les OPCO sont des Opérateurs de Compétences. Leur mission : accompagner la formation professionnelle en finançant l’apprentissage, en aidant à construire les certifications professionnelles pour chaque branche de métier et en accompagnant les TPE et PME dans la définition de leurs besoins en formation.

À savoir : depuis 2021, c’est l’URSSAF ou la MSA qui se chargent de collecter les contributions des employeurs pour le financement de l’alternance et de la formation professionnelle.

Pour se charger des 329 branches professionnelles, 11 OPCO ont été créés avec, pour chacun, un agrément délivré par le ministère du Travail.

 

Le FNE en détail

Les conventions FNE-Formations sont des accords conclus entre l’État ou l’OPCO et une entreprise. L’objectif étant de favoriser l’emploi des salariés dont la société a subi des transformations importantes dues à des mutations économiques ou à l’évolution technique des conditions de production.

Depuis la crise de la COVID-19, le système a été repensé pour répondre aux besoins des entreprises en difficulté et/ou en activité partielle (de longue durée ou non). Ainsi, le FNE- Formation se charge d’accompagner les entreprises qui en font la demande pour favoriser le développement de compétences de leurs salariés.

Toutes les entreprises peuvent obtenir une demande de prise de charge (peu importe leur taille ou le secteur d’activité) à condition qu’elles possèdent des salariés en activité partielle.
Seuls les salariés en contrat de professionnalisation et d’apprentissage sont exclus du dispositif.

Grâce à ces actions de formation, le salarié concerné doit pouvoir renforcer son employabilité ou développer ses compétences afin de maintenir son travail ou simplifier sa transition professionnelle.

Depuis le 1 er novembre 2020, 70% des frais pédagogiques de la formation professionnelle sont pris en charge par l’Etat (pour les salariés en activité partielle). Cela peut monter à 80% pour les salariés en activité partielle longue durée (plafonné à 6000€ par an et par salarié).

À savoir : les coûts éligibles du financement de la formation par l’Etat sont tous ceux qui entrent en compte dans la mise en place de la formation (sauf les salaires des stagiaires). Si l’entreprise décide de permettre à ses salariés en CDI ou CDD de suivre une formation en interne sur leur temps de travail, les financements de l’État correspondent aux salaires du ou des formateurs.

CounCelling : l’organisme de formation qui répond aux besoins des entreprises et des particuliers

Organisme de formation certifié Qualiopi et référencé Datadock, nos formations sont éligibles à tout type de financement (OPCO, CPF, Entreprise).

Notre équipe est en mesure d’aider autant les professionnels que les particuliers (étudiants ou demandeurs d’emploi) à se former sur des sujets importants.

Nous vous proposons de nombreuses thématiques de formation dont :

–          Le management et leadership
–          La gestion de projet
–          La conduite du changement
–          La communication interpersonnelle

Si, en tant qu’entreprise, vous souhaitez fournir à vos salariés des formations professionnalisantes de haute qualité, nous sommes donc à votre disposition.

De même, si, en tant que salarié, vous vous posez des questions sur les autres dispositifs de la formation professionnelle continue (validation des acquis, bilan de compétences, possibilité de recourir au CPF de Transition …), contactez-nous pour des réponses précises par téléphone ou visio.