CounCelling

Les différents types d’entreprises en France

 

types d'entreprise en France

Rassurez-vous : dans cet article, nous n’allons pas évoquer les grands types d’entreprises. Vous devez juste savoir qu’il existe différentes versions d’entreprises en France. De la plus petite petite (microentreprise) à toutes les formes d’entreprises individuelles (Entreprise Individuelle, EIRL, SASU, etc.) en passant par les entreprises avec associés (SARL, SA, SAS, etc.).

Chaque modèle comporte son propre fonctionnement. Et les start-up en font partie (généralement, ce sont des SARL ou des SAS). Ceci dit, nous voyons émerger de plus en plus d’entreprises avec des principes de fonctionnement différents. Et c’est ces différents types d’entreprises que nous allons nous intéresser tout particulièrement.

 

Start-ups : créations et évolution

On pense que les start-up sont des structures d’entreprise assez récentes. Pourtant, savez-vous que les premières ont vu le jour dans les années 20 aux États-Unis et quelques années plus tard en France ? Ce terme désigne, en fait, toutes les sociétés qui veulent entrer rapidement en Bourse. Aujourd’hui, il englobe encore toutes les jeunes entreprises faisant des levées de fonds afin de croitre rapidement.

Par définition, une start-up est une société qui innove. Ainsi, elle fait son maximum pour ne plus avoir ce statut, quelques années plus tard. Un exemple concret : PriceMinister (aujourd’hui racheté par Rakuten).

D’après les études, malgré les idées préconçues, la France est bien un pays entrepreneurial. En effet, en 2018, 8 entreprises pour 1000 habitants ont été créées (contre 2 aux USA). De plus, on trouve 10 000 start-up en France (les statistiques indiquent que ce nombre pourrait monter à 12 000 en 2022).

À noter : il ne faut pas créer une start-up parce que c’est tendance. Cela dépend de son objectif et de son projet. 

 

Entreprises libérées : débuts et évolution

L’une des entreprises libérées précurseurs est une entreprise française de création de fourchettes de boîtes de vitesse. En effet, en 1980, Favi a décidé de changer sa philosophie du management. La hiérarchie verticale a laissé la place à une hiérarchie horizontale. Chaque employé était complètement autonome. Ainsi, les managers se sont, au fil du temps, transformés en animateurs. Cela favorise la motivation de chaque employé.

Pourtant, même si ce modèle a permis à certaines entreprises au bord de la faillite de se remettre sur les rails, les recherches ont montré que, sans les différents types de management d’une entreprise classiques, les réunions sont devenues plus régulières. De plus, d’après certains chercheurs, l’absence de hiérarchie peut basculer en « tyrannie de l’absence de structure ». En effet, certaines personnes peuvent prendre une position dominante implicite sur les autres.

D’après les études, il semble que seulement 8% des entreprises mondiales ont adopté ce schéma de fonctionnement en 2018. C’est une progression rapide étant donné qu’elles n’étaient que 3% quelques années plus tôt.

 

Les différents types d’entreprises de demain

Projetons-nous dans le futur pour nous intéresser aux différents types d’entreprises de demain. Nous avons imaginé deux types d’organisation d’entreprise :

  • Un retour à un monde de type artisanal interconnecté avec l’émergence des freelances. Chacun s’est créé son propre métier et le propose aux autres ;
  • Des entreprises de plus en plus transparentes envers leurs clients et collaborateurs. Ces derniers sont d’ailleurs experts dans des sujets précis et on raisonne en termes de petits projets. L’objectif étant de trouver la bonne personne pour le bon projet pour des besoins ponctuels.

Gageons que demain, les entreprises remettront l’humain au centre de tout afin de valoriser autant le savoir-faire que le savoir-être et de trouver le juste milieu entre salariat et microentreprise, proposant des hiérarchies moins strictes et plus dans l’accompagnement.

 

Nos experts sont à votre disposition pour toute formation de management et leadership. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YOUTUBE
YOUTUBE
LinkedIn